Brève histoire de Shanghai

Au XIe siècle, Shanghai dont le nom signifie « surplombant la mer » était un simple port modeste et un village de tisserands, et n’aspirait pas à devenir l’une des plus grandes villes du monde quelques siècles plus tard.

La ville n’a en réalité pas toujours eu le même nom. Jusqu'à la dynastie Sui, le village s’appelait Zhongyin. Plus tard, la ville est devenue la préfecture de Huating avant d'avoir son nom actuel sous la dynastie Song.

Grâce à sa situation géographique particulière, sur l’embouchure du Yangtze directement sur la mer et à proximité de villes productrices de produits artisanaux (Hangzhou et Suzhou), Shanghai est devenue très tôt un centre d'échanges économiques importants.

 

 

Au XIIIe siècle, Shanghai et sa région commencèrent à se développer grâce aux importantes productions de cotton des environs. Devenue riche et prosperant tous les jours un peu plus, la ville devint un conté adminitratif sous la dynastie des Ming. Très vite elle devint aussi le centre de production de textile et de l’industrie manuelle de toute la Chine.

Cependant, ce n'est qu'après les guerres de l'opium au XIXe siècle et l'occupation étrangère que l’âge d’or de la ville commença réellement. Pendant la première guerre de l'opium, les forces britanniques ont temporairement tenu la ville. Américains et Français suivront, précédant les Russes et les Japonais. La guerre a cessé en 1842 avec le traité de Nankin, établissant l'ouverture commerciale des ports chinois, dont Shanghai. Les Britanniques vainqueurs y aménagèrent l'un des cinq ports ouverts qui leur seront alors concédés. Avec le traité du Bogue, en 1843 et le traité sino-américain de Wangxia, en 1844, des nations étrangères eurent le droit de s'établir sur le territoire chinois : c'est le début des concessions étrangères.

Avec la rébellion Taiping en 1850, Shanghai fut occupée par une triade, associée au mouvement appelé Société des Petites Épées. La guerre faisant rage dans les campagnes, de nombreux Chinois se refugièrent dans la ville, qui leur était théoriquement inaccessible : en 1854, de nouvelles lois permirent aux Chinois d'y acquérir des terrains, provoquant une inflation immobilière. En 1863, les colonies américaines et britanniques se rejoignirent pour former la Concession internationale, alors que les Français établirent, eux, la Concession française. Jeu, opium et prostitution devinrent alors les activités les plus lucratives de cette ville baptisée à cette occasion « le plus grand bordel du monde ». Son parrain le plus connu, Du Yuesheng, menait ses trafics en collaborant étroitement avec la police de la concession française, à ce moment plus grande ville de France ! Après la guerre sino-japonaise de 1894-1895, le traité de Shimonoseki permit aux Japonais de s'ajouter aux forces occupantes. Ils établirent à Shanghai les premières usines de la ville.

Cette période d'occupation a profondément marqué l'identité culturelle de la ville, tout en contribuant dans les années 20 et 30 à l'essor des arts, cinéma, théâtre, et la naissance du premier groupe de jazz chinois. En 1920, on y recense un million d'habitants, dont vingt six mille huit cents étrangers de nationalité diverses. Ils façonnent les rues à leur goût, mêlant les styles néogothique, classique, victorien, Art déco... La chanteuse et actrice Zhou Xuan est sans doute la figure la plus emblématique de cette période. C'est aussi à Shanghai qu'est créé le Parti communiste chinois en 1921 et qu'ont été organisées les premières grèves ouvrières. La plupart, coolies et ouvriers, demeurent dans la pauvreté et vont grossir les rangs du parti communiste chinois

 

Sous le régime de la République de Chine, Shanghai devint une ville spéciale en 1927, et une municipalité en mai 1930. Elle est alors le centre financier de l'Asie, où les dollars mexicains par exemple s'échangeaient en masse après la crise boursière de 1929. La marine japonaise bombarde la ville le 28 janvier 1932, officiellement pour réprimer les protestations étudiantes ayant suivi l'incident de Mandchourie.

À compter du mois d'août 1937, à l'aube de la seconde guerre sino-japonaise, Shanghai est soumise par la marine et l'armée nippones à une série de bombardements qui entraînent la mort et l'évacuation de plusieurs milliers de civils. Disposant de forces terrestres et navales bien supérieures à l'armée chinoise, les troupes impériales prennent possession de la ville en novembre (bataille de Shanghai), puis se dirigent vers Nankin où elles se livrent à un terrible carnage (massacre de Nankin). Selon les travaux de l'historien Zhiliang Su, au moins 149 "maisons de comfort" hébergeant des esclaves sexuelles furent établies à Shanghai pendant l'occupation nipponne.

 

En 1938, Shanghai se classe huitième port mondial, les plus grandes firmes occidentales y sont désormais représentées : on y dénombre jusqu'à 300 banques.

 

Durant la Seconde Guerre mondiale, Shanghai devint un centre pour les réfugiés d'Europe : c'est alors la seule ville ouverte inconditionnellement aux Juifs. Toutefois, sous pression de ses alliés nazis, les Japonais reçurent les réfugiés juifs dans un ghetto.

 

Les huit années d'occupation, puis la victoire, en 1949, de Mao Zedong sur les troupes du général Tchang Kaï-chek vont précipiter son déclin. Après la victoire des communistes, la ville a été considérée comme le symbole du capitalisme étranger, elle sommeillait, et le monde l'avait presque oubliée, avant d'être revalorisée suite au mouvement de réformes de Deng Xiaoping. Autrefois tête de pont des puissances coloniales dans une Chine agonisante, Shanghai est devenue le premier centre industriel du pays, en même temps que l'une des plus grande métropole du monde.

Dans les années 1990, la « perle de l'Orient » et le quartier de Pudong sont devenus un centre économique de première importance, qui compte en 2005 pour 20% de la production industrielle nationale pour seulement 1,5% de la population. Aujourd'hui Shanghai se destine à devenir le centre financier de la Chine.

Le 3 décembre 2002, la métropole chinoise a été désignée pour organiser l'Exposition universelle de 2010, qui se tiendra donc, dans un pays en voie de développement.

Contactez-nous Conditions générales de vente Sécurité de confidentialité Sécurité de paiement Plan du site Partenaires
  • Heures de bureau : Lun - Vend 9h00 à 17h30 (GMT+8)

Copyright © 2007-2016 Tous Droits Réservés voyages-chine.com Ltd (Permis d'affaires)

Contactez-nous      Conditions générales de vente      Sécurité de confidentialité     Sécurité de paiement     Plan du site      Partenaires     

Heures de bureau : Lun - Vend 9h00 à 17h30 (GMT+8)

Téléphones : +86 571 8527 8395 (conseiller de voyages)+86 96118 (plainte)

Fax : +86 571 8527 9099Email : info@voyages-chine.com

Copyright © 2007-2019 Tous Droits Réservés voyages-chine.com Ltd (Permis d'affaires)

Membre de l’ASTA   Membre de l’IATA  Site sécurisé et vérifié par Godaddy.com   Paiement Paypal accepté